Le rapport CERPHI pour 2005 offre un panorama extrêmement riche du secteur associatif. En substance, on découvrira l’exceptionnelle vitalité d’un secteur en forte de croissance, le phénomène croissant de professionnalisation des associations et la diversité des modes d’intervention.

Le rythme de création annuelle d’asociations demeure toujours aussi élevé (entre 60 et 70.000 par an depuis 2002-2003). Les domaines d’activités les plus concernés par ces créations sont le secteur culturel (21,3%), social (15,9%), les loisirs (14,4%) et le sport (12,6%).

On y découvre une corrélation extrêmement forte entre création d’association et création d’entreprises (seuil de corrélation équivalent à 86% pour 2004).

Néanmoins, l’on constate que l’augmentation du nombre de création d’associations créée les conditions d’une instabilité chronique au niveau du bénévolat.

La professionnalisation des associations se renforce : au cours de la dernière décennie, le rapport CERPHI pointe une croissance de près de 35% des associations employeurs.

Parmi ces associations, 54,7% d’entre elles ont 1 à 2 salariés, 25,5% entre 3 et 9 salariés et 16,3% entre 10 et 49 salariés.

1,6 millions de salariés seraient issus du secteur associatif, ce qui représente près de 8% du total des salariés en France. Le salariat associatif représenterait près de 5% de l’emploi total.

Pour en savoir plus  : Rapport CERPHI 2005 : La France associative en mouvement




Les Notes:

NULL