Loi n°84-610 du 16 juillet 1984, article 15-2 modifiée par l’ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 (JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002).

I.Toute personne exerçant à titre occasionnel ou habituel, contre rémunération, l’activité consistant à mettre en rapport les parties intéressées à la conclusion d’un contrat relatif à l’exercice rémunéré d’une activité sportive doit être titulaire d’une licence d’agent sportif. La licence est délivrée pour trois ans par la fédération compétente mentionnée à l’article 17 et doit être renouvelée à l’issue de cette période. Les modalités d’attribution, de délivrance et de retrait de la licence d’agent sportif par la fédération sont définies par décret en Conseil d’Etat. Tout refus de délivrance ou de renouvellement ainsi que le retrait peuvent faire l’objet d’un recours auprès du ministre chargé des sports, dans un délai de trois mois à compter de la notification.

II.Nul ne peut obtenir ou détenir une licence d’agent sportif :

S’il exerce, directement ou indirectement, en droit ou en fait, à titre bénévole ou rémunéré, des fonctions de direction ou d’encadrement sportif soit dans une association ou une société employant des sportifs contre rémunération ou organisant des manifestations sportives, soit dans une fédération sportive mentionnée à l’article 16 ou un organe qu’elle a constitué ou s’il a été amené à exercer l’une de ces fonctions dans l’année écoulée ;

S’il a fait l’objet d’une condamnation pénale figurant au bulletin n° 2 du casier judiciaire pour crime ou pour l’un des délits prévus :

  • aux sections 3 et 4 du chapitre II du titre II du livre II du code pénal ;
  • à la section 2 du chapitre V du titre II du livre II du même code ;
  • au chapitre II du titre Ier du livre III du même code ;
  • à la section 1 du chapitre III du titre Ier du livre III du même code ;
  • à la section 1 du chapitre IV du titre Ier du livre III du même code ;
  • à l’article 27 de la loi n° 99-223 du 23 mars 1999 relative à la protection de la santé des sportifs et à la lutte contre le dopage ;
  • à l’article 1750 du code général des impôts ;

Sont soumis aux incompatibilités et incapacités prévues au présent paragraphe les préposés d’un agent sportif ainsi que, lorsque la licence a été délivrée à une personne morale, ses dirigeants et, s’il s’agit d’une société en nom collectif, d’une société en commandite simple ou d’une société à responsabilité limitée, ses associés ;

L’exercice à titre occasionnel de l’activité d’agent sportif par un ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne ou d’un Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen non établi sur le territoire national est subordonné au respect des conditions de moralité définies au présent paragraphe.

III.Un agent sportif ne peut agir que pour le compte d’une des parties au même contrat, qui lui donne mandat et peut seule le rémunérer. Le mandat précise le montant de cette rémunération, qui ne peut excéder 10 % du montant du contrat conclu. Toute convention contraire aux dispositions du présent paragraphe est réputée nulle et non écrite.

Au titre de la délégation de pouvoir qui leur est concédée, les fédérations mentionnées à l’article 17 veillent à ce que les contrats mentionnés au premier alinéa préservent les intérêts des sportifs et de la discipline concernée. A cet effet, les contrats et les mandats sont communiqués aux fédérations. Les fédérations édictent des sanctions en cas de non-communication des contrats ou des mandats.

IV.Est puni d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende le fait d’exercer l’activité définie au I :

  • sans avoir obtenu la licence d’agent sportif ou en méconnaissance d’une décision de non-renouvellement ou de retrait de cette licence ;
  • en violation des dispositions du II.
 
Pour en savoir plus :
  • Décret n° 2002-649 du 29 avril 2002 pris pour l’application de l’article 15-2 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 et relatif à la licence d’agent sportif : Voir en ligne
  • Décret n° 2004-371 du 27 avril 2004 modifiant le décret n° 2002-649 du 29 avril 2002 pris pour l’application de l’article 15-2 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 et relatif à la licence d’agent sportif : Voir en ligne
  • Une proposition de loi relative au statut des agents sportifs a été enregistrée à la Présidence de l’Assemblée nationale le 9 février 2005 : elle a pour objet principal de proposer un certain nombre de mesures visant à clarifier la fonction d’agent sportif et de son environnement (I), ainsi qu’à responsabiliser les acteurs via le renforcement de la commission des agents sportifs (II) : Voir en ligne



Tous les articles “Sport”