Fin 2012, l’Observatoire national de l’ESS – CNCRES a lancé un travail sur l’emploi des jeunes dans l’économie sociale et solidaire (ESS). Il fait suite à l’étude précédemment menée en 2011 sur le vieillissement des salariés de l’ESS, étude qui a permis de mettre en lumière deux réalités: 

  •  d’une part, une pyramide des âges dans les structures de l’ESS largement à la défaveur des jeunes de moins de 30 ans : ils représentent en effet seulement 19% des effectifs salariés ; 
  • d’autre part, plus de 600 000 départs à la retraite à anticiper d’ici 2020 et par conséquent un besoin de renouvellement important des équipes.  

Parallèlement à ce double constat, l’actualité justifie d’autant plus l’intérêt d’une étude sur l’emploi des jeunes dans l’ESS avec le lancement des « Emplois d’Avenir » et des « Contrats de Génération » qui concernent également les structures de l’ESS. 

Trois questionnements ont été retenus dans le cadre de ce travail

  1. L’état des lieux. Quel est le poids des jeunes au sein de l’ESS ? Quels postes occupent-ils ; dans quels secteur d’activité, quelles conditions d’emploi ?  
  2. Les stratégies de recrutement des employeurs de l’ESS. Quelles sont les stratégies de recrutement et les profils recherchés par les employeurs de l’ESS ? Sortir d’une formation en ESS est-il plus significatif ? Quelles opportunités d’emploi sont à venir ? 
  3. Les leviers pour favoriser l’emploi des jeunes dans l’ESS. Comment les emplois aidés, « emplois d’avenir » notamment, peuvent favoriser l’emploi des jeunes de moins de 30 ans au sein de l’ESS ? Quels types de postes sont concernés ? 

 

Pour ce faire, une étude des données statistiques sur l’emploi des jeunes et un travail d’enquête auprès des employeurs de l’ESS ont été menés. 

 

 

source : www.cncres.org

 
 
 
En savoir plus :