Les relations entre collectivités territoriales et secteur associatif se sont complexifiées notamment, depuis que la loi Sapin du 29 décembre 1993 (1) a souhaité améliorer la transparence financière. Aussi, nous vous proposons un rapide tour d’horizon des précautions à prendre, en particulier par les élus appelés à siéger au sein des associations subventionnées.