L’URIOPSS Languedoc-Roussillon présente une nouvelle étude de mars 2015 sur la diversité des modes de coopération entre associations du secteur sanitaire et social. Leur effets en termes de gouvernance sont particulièrement analysés. 

Le rapport a été rédigé par deséconomistes du LEST (Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail), qui est une unité mixte de recherche du CNRS et de l’Université d’Aix-Marseille.

L’objectif de cette étude est de mieux comprendre les dynamiques de coopération entre associations de solidarité sur les territoires, et de relever les conséquences de ces formes de rapprochement sur le secteur associatif.

La méthodologie utilisée est essentiellement qualitative, basée sur des études de cas appronfondies. Dix expériences de coopérations – six en Languedoc-Roussillon et quatre en Provence-Alpes-Côte d’Azur – ont été analysées, 24 entretiens individuels approfondis ont été réalisés. Les thématiques retenues étaient, entre autres, l’origine et la genèse de la coopération, sa démarche, ses effets. 

Les résultats obtenus montrent une diversité des types et des trajectoires de coopération. Ils soulignent notamment que ces processus constituent des opportunités de revisiter le projet associatif et de renouveler son modèle de gouvernance.

 

source : http://www.ess-europe.eu




Les Notes: