A compter du 1er janvier 2006 :

  • toute association ayant reçu annuellement une ou plusieurs subventions publiques, dont le montant global dépasse 153.000 €, supporte l’obligation de publier ses comptes annuels et le rapport de son commissaire aux comptes, selon des modalités qui seront fixées par décret en Conseil d’Etat.
  • ce seuil de 153.000 € concerne également les associations qui reçoivent des dons ouvrant droit à un avantage fiscal pour le donateur : celles-ci seront désormais tenues aux mêmes obligations.

Décret n° 2006-335 du 21 mars 2006 : Voir en ligne




Les Notes:

NULL