Le rapport intitulé « Des associations, en général… Vers une éthique sociétale » a été rendu courant mai 2005 au Premier Ministre.

Ce rapport constitue une excellente synthèse des différentes propositions formulées précédemment par le CNVA, un certain nombre de chercheurs issus de l’ADDES ou de la FONDA, ou encore de travaux réalisés lors des premières Assises de la vie associative en 1998, sans oublier le rapport du Conseil d’Etat datant de 1999. Rien de nouveau dès lors… Toutefois, il mérite de reposer différentes problématiques de fond jusqu’à présent irrésolues. La plus importante d’entre elles consiste à mieux faire reconnaître la contribution de ce secteur à la réalisation d’activités d’intérêt général. Autant de questions essentielles qui devraient contribuer à l’emergence de critères permettant de distinguer la spécificité liée à l’interventionnisme économique des associations.

Voir le rapport JP DECOLL – Mai 2005 : Des associations, en général… Vers une éthique sociétale




Les Notes:

NULL