Suite au colloque « L’intérêt général : dès aujourd’hui l’affaire de tous ? » du 12 janvier dernier au CESE, Le RAMEAU s’était engagé à éclairer par ses travaux de recherche les 3 leviers de l’intérêt général : la gestion régulatrice, l’action collective transformatrice et la vision partagée.

Il a tout d’abord fait la synthèse des travaux réalisés depuis 2014, et publié mi-février un dossier sur les mutations de l’intérêt général.

Il a ensuite analysé avec intérêt le rapport Notat-Sénard sur « l’entreprise, objet d’intérêt collectif » ainsi que les différentes réactions pour montrer combien la gestion régulatrice pouvait être un levier pertinent … si elle était associée à l’action transformatrice et à la vision partagée. La tribune publiée dans Carenews en résume les conclusions.

Fort de l’importance grandissante de mouvement d’alliances innovantes au service des territoires, mis en valeur dans le rapport quinquennal 2013-2017 de l’Observatoire des partenariats, Le RAMEAU a lancé un voyage à la découverte de la co-construction territoriale.  La dernière escale était la 4ème rencontre des pionniers des alliances en territoire du 12 juin dernier.

Après la gestion régulatrice et l’action collective transformatrice, il restait donc à éclairer la vision partagée. Le RAMEAU est convaincu que les ODD portent les germes d’une nouvelle dynamique. C’est la raison pour laquelle, il s’est mobilisé aux côtés du Comité 21 pour le rapport 2018 « Appropriation des ODD par les acteurs français »qui sera rendu public le 2 juillet prochain. En attendant cette publication collective, Le RAMEAU souhaite partager son regard sur l’émergence des ODD en France.

La méthode transversale des ODD invite chaque organisation à se saisir d’un double paradigme : passer d’une logique de « face à face » à celle du « côte à côte » avec ses parties prenantes, et conduire le changement via 3 axes : les domaines d’activités, les territoires et les acteurs. A ce titre, le rapport d’appropriation des ODD 2018 révèle la capacité des acteurs de terrain (entreprises, acteurs publics, société civile) à intégrer ce double paradigme sur le plan stratégique et opérationnel.

Au-delà des orientations propres à chaque organisation, les ODD constituent une véritable boussole collective pour réconcilier un cadre juridique institutionnel avec la mise en valeur des actions de tous les acteurs : publics, privés et de la société civile.

Charles-Benoît HEIDSIECK

Président-fondateur du RAMEAU

 

En savoir plus : 

 

Dossier sur les mutations de l’intérêt général

La tribune publiée dans Carenews

Le rapport quinquennal 2013-2017 de l’Observatoire des partenariats 

Voyage à la découverte de la co-construction territoriale

4ème rencontre des pionniers des alliances en territoire

Le rapport 2018 « Appropriation des ODD par les acteurs français »