Valérie FOURNEYRON, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative, en déplacement le 19 octobre 2012 à Angers, a appelé les associations et les collectivités locales à multiplier les partenariats, dans chaque territoire, afin d’accompagner les parcours et le développement des jeunes, de la petite enfance à l’insertion dans l’emploi.

Au lendemain de la première réunion de travail interministérielle de préparation du Comité Interministériel de la Jeunesse (CIJ) qui se tiendra en janvier 2013, sous l’autorité du Premier ministre, Valérie FOURNEYRON a réaffirmé, sur le terrain, l’engagement de l’ensemble du gouvernement pour la jeunesse. Elle a rappelé que tous les ministres, autour du Président de la République, sont mobilisés pour construire les politiques nationales de jeunesse de demain qui répondront le plus précisément possible aux besoins des jeunes et de leur famille.

La ministre est venue témoigner et s’inspirer des expérimentations innovantes mises en place sur la ville d’Angers, et qui correspondent aux différentes phases de construction d’un jeune :

– la halte-garderie associative Tom Pouce, dans le quartier de Montplaisir, lieu innovant socialement pour la petite enfance, qui propose un soutien à la parentalité, des ateliers de parents, et qui incite les familles à s’impliquer dans la vie du quartier.

– A l’école de l’Isoret, lieu d’expérimentation des neuf demi-journées, Valérie Fourneyron a souligné la force de la co-construction du parcours éducatif de l’enfant, avec la communauté éducative, les acteurs de la vie associative et des réseaux d’éducation populaire, et les collectivités locales.

– La ministre a rencontré les jeunes de l’opération Bâti Jeune qui agit contre l’isolement social de jeunes, en dehors des circuits classiques de l’emploi, en favorisant leur insertion sociale et professionnelle. Cette initiative associative innovante, au cœur du quartier de Belle Beille, a un double intérêt : enrichir le parcours de chaque jeune, en lui donnant la possibilité d’accéder à une première expérience professionnelle, et embellir le cadre de vie du territoire par le travail de ces jeunes.

« Les jeunes sont moteurs de leur avenir. L’Etat, les collectivités et les associations doivent leur fournir une palette de possibles pour les accompagner durablement dans la construction de leur autonomie. Le gouvernement a déjà ouvert les grands chantiers de l’emploi pérenne grâce aux emplois d’avenir et au contrat de génération » a affirmé Valérie Fourneyron. S’adressant aux jeunes, elle a conclu : « nous sommes là pour vous, pour vous faire confiance ».

Source : http://presse.jeunesse-sports.gouv.fr