Cet article pose tout d’abord la question de la légitimité du marketing à déborder son cadre d’application originel, les entreprise capitalistes, pour s’intéresser à des organisations différentes dans leurs finalités et dans leur fonctionnement : les associations. Il présente ensuite une démarche marketing spécifiquement adaptée aux caractéristiques particulières du secteur associatif. C’est ce double questionnement autour de la légitimité et des spécificités qui permettra d’envisager l’usage mais aussi les limites d’une démarche marketing pour l’action associative.

Lire la suite de l’article de François Mayaux : Voir en ligne




Les Notes:

NULL
Tous les articles “Associations”