La ministre des sports a présenté une communication relative à la politique du Gouvernement dans le domaine des équipements sportifs.

Cette politique vise à offrir à l’ensemble des Français les infrastructures nécessaires à leur pratique sportive et à permettre à la France de disposer de grandes enceintes sportives modernes, capables d’accueillir des compétitions internationales.

L’Etat affecte ainsi chaque année, par le biais du Centre national pour le développement du sport, 105 M€ pour soutenir la création ou la rénovation d’équipements sportifs. Il fait évoluer ses modes d’intervention pour mieux répondre aux besoins de la population en matière d’équipements de proximité.

Pour la Seine-Saint-Denis plus particulièrement, les ministères des sports et de la ville ont élaboré un plan de rattrapage quinquennal (2011-2015) soutenant 74 opérations de création et de rénovation d’équipements sportifs pour un coût total de 70 millions d’euros. Cette démarche sera ensuite élargie à l’ensemble de l’Ile-de-France, actuellement sous-dotée en équipements sportifs de proximité.

Par ailleurs, l’Etat apporte une contribution de 15 M€ pour la période 2011-2013 à un projet de « base avancée » en Guyane qui comprend un programme d’équipements dédiés aux sportifs de haut niveau, en particulier ceux amenés à participer à des compétitions internationales en Amérique latine, ainsi qu’à tous les Guyanais.

L’Etat crée de nouveaux outils pour mieux orienter ses politiques, avec la mise en place d’un atlas des équipements sportifs et de diagnostics territoriaux approfondis qui analysent l’offre et la demande de pratiques sportives.

L’Etat apporte par ailleurs un soutien financier important aux grands projets de construction et rénovation en cours : 158 M€ pour les stades de l’Euro 2016, 38 M€ pour les grands équipements olympiques (vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, base nautique de Vaires-sur-Marne, centre aquatique d’Aubervilliers), et 50 M€ supplémentaires durant les cinq prochaines années pour de nouveaux projets de grandes salles.

Enfin, un comité chargé d’attribuer un label « Grands équipements » a été créé. Ce label garantira que chaque projet examiné par l’Etat répond aux critères les plus exigeants dans les domaines sportif, économique, social et environnemental.

Grâce à cet effort de construction et de rénovation sans précédent, la France deviendra, d’ici cinq ans, l’un des pays européens les mieux dotés en matière de grandes enceintes sportives.

Source : www.gouvernement.fr




Tous les articles “Sport”