Cette contribution intitulée « Gouvernance des associations : La montée des femmes dirigeantes : évolutions structurelles, évolutions sociétales ? » a pour objet d’analyser l’évolution de la participation des femmes au sein des structures dirigeantes des associations. Elle montre que les femmes apparaissent largement en retrait des fonctions de président des associations et que leur accession aux postes de dirigeants s’effectue principalement à partir des associations créées récemment et dans des types d’associations orientées vers des populations fragiles ou vulnérables. Elle montre que l’on peut imputer leur forte présence essentiellement aux évolutions sociétales en cours depuis les années 1970 : activité croissante des femmes, hausse de leur qualification, démocratisation de la société, ouverture plus grande des associations aux plus jeunes et à des catégories sociales plus variées.

Introduction

La montée au pouvoir des femmes dans les associations peut-être appréhendée sous deux angles : celui d’une tendance sociétale lourde qui s’observe aussi dans d’autres domaines (l’économique, le politique, le culturel…), et celui du changement du secteur associatif français à travers l’arrivée de nouveaux types d’associations, dans lesquelles les femmes sont traditionnellement plus nombreuses. L’objet de cette contribution est de dresser un état des lieux de la place des femmes dans les structures dirigeantes, d’établir un profil des types d’associations selon le genre des dirigeants et d’apprécier de quelle manière les évolutions structurelles qu’a connu le secteur associatif ont pu accompagner les évolutions sociétales.

Les auteurs :

 M. Tabariés, Université Paris I Matisse – Centre d’économie de la Sorbonne

 V. Tchernonog, CNRS Matisse – Centre d’économie de la Sorbonne

En savoir plus :




Les Notes:

NULL