Le ministère de la Justice et la Fondation FACE s’associent pour créer la première fondation d’action culturelle en prison.

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, et le président de la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE), Gérard Mestrallet, ont signé, le vendredi 23 octobre, une convention de partenariat pour favoriser l’accès des personnes détenues à la culture, afin de faciliter leur insertion. Dans le cadre de ce partenariat, la Fondation FACE s’engage à lancer une fondation interentreprises baptisée « Culture et insertion, au-delà de la détention ». Celle-ci sera consacrée à l’insertion sociale et professionnelle des personnes détenues.

Par ailleurs, cette convention avec le ministère de la Justice doit permettre l’accompagnement en détention des personnes sous-main de justice par les collaborateurs des 5 250 entreprises engagées avec FACE. La signature de cette convention « marque le premier pas d’un partenariat inédit qui entend promouvoir, sur l’ensemble du territoire, la culture dans les prisons comme levier pour la réinsertion sociale et professionnelle », ont déclaré Christiane Taubira et Gérard Mestrallet.

Rappel : reconnue d’utilité publique depuis 1994, la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE) a été créée par 13 grands groupes français, à l’initiative de Martine Aubry. Sa vocation est de favoriser l’engagement social et sociétal des entreprises pour lutter contre toutes formes d’exclusion, de discrimination et de pauvreté, par une approche globale et innovante de la responsabilité sociale d’entreprise (RSE).

 

source : http://www.weka.fr