Face à l’explosion des paris sportifs en ligne, de nombreux États européens ont entrepris de légaliser l’activité afin de la contrôler mais aussi pour en retirer des recettes fiscales. Pourtant, les conditions de l’essor du marché des paris sportifs, hors de toute régulation sérieuse, nourrissent des interrogations quant aux risques que l’activité véhicule en termes de fraude, de corruption sportive et de blanchiment d’argent.
 
En ce qui concerne le blanchiment, aucune recension ou étude exhaustive n’existe pour évaluer si le milieu criminel a investi le marché des paris, et les affaires judiciaires en la matière sont rares. 
 
 

Pim Verschuuren chercheur à l’IRIS, directeur du programme européen piloté par l’IRIS sur la sensibilisation à la lutte contre la corruption sportive, répond à trois questions à l’occasion de la parution de son ouvrage « Blanchiment d’argent, un nouveau fléau pour les paris sportifs ? » (IRIS Editions) co-écrit avec Christian Kalb, expert des paris sportifs et des questions de gouvernance du sport. Ce Livre blanc propose de répondre à ce manque d’information et de faire le point sur les risques de blanchiment induits par les paris sportifs :


- Dans quelle mesure les paris sportifs peuvent-ils attirer l’argent sale ?

- La France est-elle concernée ? 

- Quelles mesures doivent être mises en place pour lutter contre le blanchiment ?

 

En savoir plus : 

 

voir la VIDEO de l’entretien avec Pim Verschuuren,

 

 

source : http://www.iris-france.org




Tous les articles “Sport”