Par lettre du 26 juillet 2012, la ministre de la jeunesse, des sports, de l’éducation populaire et de la vie associative a invité le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) à engager une réflexion sur la valorisation des acquis de l’expérience bénévole en milieu associatif et en particulier sur sa prise en compte en vue de l’acquisition d’un titre, d’un diplôme ou d’un certificat de qualification.

Il était indispensable pour le Haut Conseil à la vie associative de connaître le contexte dans lequel se situe la validation des acquis de l’expérience bénévole. Pour cela, le Haut Conseil s’est en particulier appuyé sur quatre documents : 

  1. Une synthèse réalisée par la direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques du ministère du travail (DARES) et publiée en octobre 2008, qui donne, pour l’année 2006, des informations sur le nombre de candidats à la VAE, leur situation au regard de l’emploi, les titres ou diplômes concernés et le nombre des certifications totales ou partielles obtenues. 
  2. Deux rapports qui datent de l’année 2008. Le premier a été remis au Premier ministre en septembre 2008 par M. Eric Besson, secrétaire d’Etat chargé de la prospective, de l’évaluation des politiques publiques et du développement de l’économie numérique. Le second, qui résulte des discussions d’un groupe de travail présidé par M. Vincent Merle, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, a été remis en décembre 2008 à M. Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat à l’emploi. 
  3. Un rapport sur la valorisation des compétences acquises dans le cadre d’activités syndicales et de bénévolat associatif. 

Il a également entendu plusieurs acteurs en charge à un titre ou à un autre de mettre en œuvre le dispositif (cf. en annexe 2 la liste des personnes auditionnées) 

Pour autant, le Haut Conseil n’a pas jugé devoir s’engager dans une réflexion globale sur la validation des acquis de l’expérience. L’objet de la saisine n’était pas de porter un nouveau diagnostic sur le fonctionnement de la VAE en général, même s’il est évident que toute amélioration portée au fonctionnement du dispositif dans son ensemble ne peut que bénéficier aux bénévoles associatifs comme aux autres candidats à la VAE…(lire l’intégralité de l’ avis du HCVA

 

source : http://www.associations.gouv.fr

 

En savoir plus : 




Documents Joints:

Avis du HCVA relatif à la validation des acquis de l’expérience bénévole associative du 27 novembre 2013
Tous les articles “Associations”