Plus de 100 millions d’Européen participent à des activités bénévoles, mettent en pratique le principe de solidarité et, ce faisant, apportent une contribution significative à la société.

A l’occasion de la rencontre des représentants de la Commission Européenne et des membres de l’Alliance de 18 réseaux européens associatifs oeuvrant dans les domaines du volontariat et du bénévolat, a été annoncée la mise en place, par la Commission Européenne, des démarches nécessaires à la déclaration de l’année 2011 « Année européenne du bénévolat/volontariat ».

L’année européenne poursuit les objectifs suivants :

1) œuvrer à la mise en place d’un cadre propice au volontariat dans l’Union européenne afin d’ancrer le volontariat dans les efforts de promotion de la participation civique et des activités interpersonnelles dans le contexte de l’Union européenne et, le cas échéant, s’attaquer aux obstacles actuels aux acti­vités de volontariat ;

2) donner des moyens d’agir aux organisateurs d’activités de volonta­riat pour améliorer la qualité de ces dernières afin de faciliter les activités de volontariat et aider les organisateurs à mettre en œuvre de nouveaux types d’activités de volontariat et encou­rager la mise en réseau, la mobilité, la coopération et l’établissement de synergies au sein de la société civile et entre celle-ci et d’autres secteurs dans le contexte de l’Union européenne ;

3) reconnaître les activités de volontariat afin d’encourager la mise en place d’incitations appropriées pour les particuliers, les entreprises et les organisations encadrant des volontaires et obtenir, au niveau de l’Union européenne et dans les États membres, une reconnaissance des capacités et des compé­tences acquises dans le cadre du volontariat, de la part des responsables politiques, des organisations de la société civile, des institutions publiques, du secteur de l’enseignement formel et non formel et des employeurs ;

4) sensibiliser l’opinion publique à la valeur et à l’importance du volontariat en tant qu’expression de la participation civique contribuant à la réalisation d’objectifs communs à tous les États membres, comme le développement harmonieux de la société et la cohésion sociale.

La Commission aide également les jeunes à participer à des activités de volontariat dans le cadre du service de volontariat européen. Ce Service volontaire européen (SVE)] fournit aux jeunes Européens l’opportunité unique d’exprimer leur engagement personnel par des activités de volontariat non payées à temps plein dans un pays étranger, au sein de l’Union européenne ou en dehors. Il cherche à développer la solidarité, la compréhension mutuelle et la tolérance parmi les jeunes, contribuant ainsi au renforcement de la cohésion sociale au sein de l’Union européenne et à la promotion de la citoyenneté active des jeunes.

Le budget prévisionnel de cette année du bénévolat est de 8 millions d’euros pour toute l’Union européenne, dont 300 000 euros pour la France.

En savoir plus :

Pour plus d’information : voir en ligne

En savoir plus :


2011 l’Année européenne du volontariat par karimadellika




Les Notes:

NULL