En septembre 2019, Le RAMEAU s’est livré à un exercice de pédagogie inédit avec le cycle « 21 jours pour convaincre ». Partager 21 angles (des enseignements, des outils et des acteurs) pour expliquer la pertinence de l’hybridation des modèles socio-économiques. En effet, pour répondre aux enjeux sociétaux incarnés par les Objectifs du Développement Durable (ODD), cette hybridation s’avère plus que jamais d’actualité, pour les structures d’intérêt général, comme pour l’ensemble des organisations.

Ce cycle a commencé le 5 septembre lors du Forum Mondial Convergences, au travers de l’intervention du Secrétaire d’Etat Gabriel ATTAL à la table ronde « Intérêt général : quels modèles socio-économiques pour l’avenir ? ». Il s’est achevé le 25 septembre 2019, à l’occasion du 4ème anniversaire de la signature des Objectifs de Développement Durable, que le Président de la République a annoncé à l’ONU la « feuille de route des ODD » pour la France.

L’Agenda 2030 est un programme « ambitieux et porteur d’espoir ». Si, dès 2015, les 17 ODD donnaient le cadre des objectifs collectifs, encore fallait-il que chaque pays définisse la trajectoire qui lui est propre, en fonction de ses besoins prioritaires et de ses spécificités. La feuille de route fixe donc « un cap pour une France entreprenante, solidaire et écologique, qui ne laisse personne de côté et ne vit pas au crédit de ses enfants ni de leur environnement ». Après « agir pour une transition juste », la seconde priorité – qui est son corollaire – est de « transformer les modèles de sociétés ». Cela passe nécessairement par l’invention de modèles socio-économiques pertinents.

Dès 2013, les travaux de recherche empirique du RAMEAU soulignaient l’émergence d’une 3ème « économie passerelle », fondée sur les coopérations entre les acteurs d’univers différents permettant de réaliser une véritable hybridation des modèles socio-économiques. Le rapport « l’Entreprise Responsable » publié à l’occasion des Assises de l’entrepreneuriat posait ainsi les prémisses d’une réflexion collective sur cette question. Le RAMEAU s’engageait alors à mener des expérimentations complémentaires pour éclairer le sujet, capitaliser les expériences, modéliser les résultats et concevoir les outils adaptés pour les organisations et les territoires.

7 ans après, les enseignements sont nombreux, tout comme les outils et les acteurs pour accompagner la mise en œuvre d’une démarche ambitieuse de co-construction du bien commun pour réussir l’Agenda 2030. Loin d’être un rêve, c’est déjà une réalité en émergence sur les territoires.

Le RAMEAU est heureux de vous partager les fruits d’une décennie de recherche empirique au travers d’outils issus de la pratique des organisations et des territoires.

L’essentiel :

–  Pour s’informer le référentiel “modèles socio-économiques d’intérêt général” est consultable en flybook sur la plateforme “l’innovation territoriale en actions !”

– Pour se former le MOOC “nouveaux modèles économiques associatifs”, avec une première session en accès libre sur coursera,

– Pour passer à l’action dès maintenant l’outil dautodiagnostic “transformer son modèle socio-économique”, et pour vous aider à faire cet exercice vous pouvez consulter en replay le webinaire « transformer son modèle socio-économique.

Ces outils ne sont qu’une étape, il convient aujourd’hui de les partager largement. C’est la démarche qui est engagée avec les têtes de réseaux associatives ainsi qu’avec les « catalyseurs territoriaux ». Gageons que les démarches collectives apprenantes permettront aux associations de s’approprier ces outils pour valoriser les spécificités de leurs modèles.

 

 

Yann ULLIAC

Directeur de l’Observatoire des partenariats

Le RAMEAU